L'AMAP : l'historique

L’AMAP Le Panier de l’ANETH (pour une Agriculture Naturelle et ETHique) est le fruit de l’envie et de réflexions portées par quelques membres fondateurs, qui se rencontrent lors des ateliers organisés en 2007 par l’AFIP, la Chambre régionale d'agriculture et le CFPPA de Châteaufarine dans le cadre du programme européen SAUGE (avec une participation du Fonds social européen et de la Région Franche-Comté), dont un objectif était de développer l’agriculture périurbaine.

De janvier à juin 2007, les animatrices du programme SAUGE nous proposent plusieurs rencontres. Nous sommes tous des consommateurs motivés par l’achat de produits alimentaires locaux et nous avons l’occasion de rencontrer des producteurs. Chacun exprime ses envies, ses attentes et en quelques semaines deux groupes distincts de consommateurs se dessinent. Un premier groupe autour du quartier Velotte créera un marché paysan, qui existe toujours, alors qu’un second groupe (c’est nous) décide de créer une association sur le modèle AMAP. Des rencontres arrivent à point nommé : les producteurs Manu CHATELAIN et Jean-Marie BOLE sont prêts à nous fournir en viande d’agneau et de volaille dans un cadre amapien. Peu de temps après Jean-Pierre et Annette CASAUX, grands militants de la cause agricole, nous parlent de Jean-Pascal GUERRIN qui cherche à s’installer en maraîchage bio. Nous le rencontrons. Ca fonctionne !

A partir de juillet 2007 le groupe de futur amapiens se rencontre régulièrement et travaille sur différents modèles de statuts. Ce travail aboutira à la création de notre association par l’AG constitutive du 8 février 2008 dans les locaux du Centre 1901 à Besançon. Notre association s’appelle AMAP de l’ANETH en hommage/clin d’œil à notre amie Annette pour son rôle dans la réussite du projet.

Les valeurs qui animent notre association aujourd’hui sont déjà présentes lors de l’AG constitutive puisqu’en devenant adhérent nous souscrivons à une « Charte des engagements réciproques » qui donne tout son sens au modèle AMAP :

  • L’association a pour objectif de « promouvoir et faire vivre une agriculture durable de proximité, socialement équitable, écologiquement saine et créatrice d’emplois, de favoriser et de soutenir l’installation agricole ».
  • Les adhérents/consommateurs s’engagent financièrement par l’achat programmé et le producteur sait ainsi à l’avance de quelle trésorerie il disposera pendant un an. Les consommateurs s’engagent aussi économiquement et moralement par le principe de solidarité : le producteur pourra percevoir son revenu (c'est-à-dire encaisser les chèques des consommateurs) en cas d’aléas de la production. Enfin, les consommateurs s’engagent « associativement » en s’impliquant dans la vie de l’association (bénévolat lors des livraisons, coups de main...).
  • De leur côté, les adhérents/producteurs s’engagent économiquement et techniquement à fournir des produits aux adhérents. Ils s’engagent éthiquement en assurant la transparence de leur mode de production, sur leur résultat économique... Ils s’engagent enfin « associativement » par leur participation, selon leur disponibilité et leurs moyens, à la vie de l’association.

A ce moment nous sommes peu nombreux : 47 familles pour 18 parts de légumes, 38 abonnements volaille et 22 abonnements agneau. La première livraison a lieu le 28 mars 2008 à la Brasserie du Pintadier, c’est une livraison de viande. Quelques semaines après, le 20 mai 2008, nous accueillons notre premier de légumes. C’est parti !

Rapidement nous trouvons de bonnes raisons pour nous rassembler et nous organisons notre 1ère fête de l’AMAP le 21 juin 2008 chez Manu CHATELAIN aux Montboucons. Le 26 septembre nous organiserons notre premier minimaximarché à la Brasserie du Pintadier.

2009
Le 07 mai 2009 dans les locaux de Tambour Battant : AG ordinaire avec 85 familles pour 31 parts de légumes. Le CA s’élargit à ce que nous appellerons le « village » (un CA élargi aux référents, ces adhérents précieux qui travaillent toute l’année à faire le lien entre l’AMAP et les producteurs).
Le 13 juin 2009 chez Jean Marie BOLE à Amancey : 2eme Fête de l’AMAP avec au programme miam miam, glouglou, blabla et cotcot.
Le 26 juin 2009 à la Brasserie du Pintadier : 4ème minimaximarché, un jour de MaxiTempête.

De 2010 à 2013
A l’AG du 05 mars 2010 nous élargissons l’association à de nouveaux adhérents avec l’installation de Frédéric DUDORET, nouvellement installé comme maraîcher associé à Jean-Pascal.
Nous rencontrons régulièrement de nouveaux producteurs motivés par la démarche AMAP et la carte de produits disponibles s’étend en conséquence : produits laitiers de chèvre, pain, veau et lapin, charcuterie et viande de porc, poisson, pain, œufs et miel. Tous ces nouveaux produits sont issus de pratiques certifiées Agriculture Biologique.
Progressant parallèlement à la capacité de production des maraîchers tout en restant dans une limite nécessaire à la convivialité, l’association a vu son nombre d’adhérents augmenter pour atteindre un total de 119 familles adhérentes.

2014
A la date du 06 mai 2014 l’association compte 144 familles adhérentes.
Au niveau des paniers de légumes, les maraîchers estiment avoir atteint une vitesse de croisière confortable. Une grande discussion interne à l’association a lieu pour aboutir à une nouvelle « philosophie » du contrat de légumes : tout en prévoyant une légère augmentation du nombre d’adhérents et du prix des paniers, les contrats légumes 2015-2016 prévoient un découplage entre le prix et la quantité livrée. Cela se traduit par une augmentation de prix pour l’adhérent/amapien, qui recevra toujours son panier tout aussi bien garni. Par contre, pour les maraîchers, ce double ajustement permettra de leur assurer un revenu convenable et prédéfini. Globalement, cette nouveauté est la traduction réaffirmée de la « démarche AMAP » : en adhérant au contrat légumes, nous ne faisons pas qu’acheter des légumes, nous rémunérons équitablement des producteurs.
Les livraisons se font désormais au FJT des Oiseaux à Besançon.